Je n’oserai pas la facilité de répondre ça dépend (car oui, ça dépasse !), mais pourtant c’est bien vrai. Petit tour d’horizon par domaine du voyage.

L’utilisation des outils Self Booking Tool est parfois ouvert à l’usage personnel

Beaucoup de moyennes et grandes entreprises utilisent des outils ad hoc pour permettre à leurs employés de réserver eux-mêmes leurs trajets, hôtels et locations de voiture lors de déplacements professionnels. Ce sont les Self Booking Tools (ou SBT). En général, ces SBT incluent les tarifs négociés par l’entreprise directement, les tarifs négociés par l’agence de voyage, et implémentent les règles de gestion de la politique voyage de l’entreprise.
Souvent, les employés pensent que ce Self Booking Tool ne peut supporter que les voyages d’affaires.
Or, il n’en est rien. Bien souvent, ils sont utilisables pour vos déplacements personnels aussi. Il suffit de changer le motif du déplacement et d’insérer ses coordonnées bancaires à la fin du processus.
Ceci est possible dans la plupart des SBTs, et même si vous bénéficiez des tarifs négociés de votre entreprise, les frais d’émission des billets sont à votre charge et seront débités sur votre carte de crédit.

Pour les hôtels, la prudence est de mise

En ce qui concerne les hôtels, c’est un peu plus compliqué.
Avec les chaînes d’hôtels, les entreprises utilisent souvent des codes Corporate en plus de l’utilisation du SBT. Ces codes, saisis directement sur les sites des chaînes concernées, vous permettent de bénéficier de réductions très importantes sur vos nuitées.
Certaines entreprises interdisent tout simplement leur utilisation dans un cadre personnel. Cela a le mérite d’être clair.
D’autres les autorisent sans contraintes particulières.
En revanche, si votre entreprise les autorise mais a une activité par projets (dans le conseil, par exemple), il peut arriver que des tarifs spécifiquement négociés aient été mis en place. Dans ce cas, vérifiez les conditions d’éligibilité à ce tarif avant de l’utiliser.
Dans tous les cas et lorsque vous êtes éligible, veillez à toujours avoir sur vous quelques cartes de visite pour justifier de votre appartenance à l’entreprise correspondante.

Lorsque vous louez une voiture, ne vous précipitez pas, au risque de vous en mordre les doigts

Pour les locations de voiture, attention : en règle générale, vous ne serez pas autorisés à utiliser les tarifs Corporate à des fins personnelles. Ces tarifs, en outre, comportent des assurances qui vous demanderont de justifier du caractère professionnel d’un déplacement en cas de pépin, chose qui pourrait être délicate…
Mon conseil est de ne pas vous y risquer. Certaines grandes entreprises négocient directement ou via leur CE des tarifs préférentiels, alors utilisez les !

Cartes d’abonnement ou de réduction : Foncez !

En ce qui concerne les cartes d’abonnement ou de réduction, n’hésitez pas : utilisez-les pour vos déplacements personnels si besoin.
En général, rien ne l’empêche dans les conditions d’utilisation, et cela ne coûtera absolument rien à votre employeur, il ne le saura même jamais.
La seule restriction étant : est-ce que delà vaut vraiment le coût ? Il existe souvent des tarifs loisir plus avantageux que les tarifs Corporate même avec une forte réduction appliquée !

Conclusion : Ca dépend !

Nous revenons donc à notre adage de départ : cela dépend. Même si cela vous semble sans impact, vérifiez toujours la politique voyages de votre entreprise. Certains accords sont négociés de façon explicite avec les fournisseurs de services de voyage pour une utilisation strictement professionnelle, alors que d’autres entreprises vont justement inciter leurs personnels à utiliser ces tarifs corporate à des fins personnelles pour obtenir un volume de voyage permettant de négocier des remises plus importantes l’année suivante. Mon conseil : ne risquez pas votre emploi pour 20 euros de réduction sur un séjour.