J’étais resté sur une impression mitigée de mon vol Thai Airways entre Singapour et Bangkok. Le vol retour a-t-il permis de revoir mon avis ?

Aéroport de départ Bangkok Suvarnabhumi. Ici Thaï joue à domicile donc je m’attend à une autre prestation qu’à Singapour, la qualité du salon et des prestations qui y étaient proposées ayant pesé pour beaucoup dans ma précédente déception.

On commence par l’enregistrement très rapide. Il n’y avait personne mais, point positif, on pouvait s’asseoir.

Enregistrement SIlver Silk - BKK

Passage express aux différents contrôles et en route vers le salon. C’est le défaut de Bangkok : on marche beaucoup. Vraiment beaucoup. Appréciable quand on a du temps et envie de faire du shopping dans une des innombrables boutiques de luxe de l’aéroport mais lassant à la longue quand on veut aller droit à l’essentiel.

Par rapport à mon expérience du vol aller le salon a largement meilleure allure et le premier coup d’oeil que je jette au buffet me rassure. Après une inspection plus poussée, si l’offre de restauration est plus importante et variée qu’au salon de Singapour cela reste très décevant en variété. Niveau qualité au moins cette fois-ci c’est mangeable mais sans qu’il y ait de quoi s’extasier.

Thai Royal Silk Lounge - Terminal C BKK

Thai Royal Silk Lounge - Terminal C BKK

Thai Royal Silk Lounge - Terminal C BKK

Bref soit les compagnies asiatiques sont surfaites soit nous, européens, sommes beaucoup trop critiques avec nos compagnies nationales respectives. En tout cas c’est tout juste digne d’un salon business sur un vol international.

Bonne surprise par contre lorsque j’embarque et découvre la cabine : cette fois-ci je vole sur un Boeing 777 et la cabine même si elle n’est pas du dernier cri correspond aux standards du marché. Une configuration en 1-2-1 avec un siège « full-flat » même si sur un vol de deux heures cela a finalement peu d’importance.

Cabine Business Thai 77W

Cabine Business Thai 77W

 

Cabine Business Thai 77W

L’IFE est également digne de ce nom avec un grand choix de films dont certains en version française, même pas du sous-titré.

Comme à l’aller le service de restauration est largement suffisant (à condition d’aimer bien sur la cuisine locale). En tout cas difficile de critiquer sur un vol de 2h : plus serait trop, voire irréaliste. Alors il ne faut pas s’attendre à de la gastronomie créative mais c’est simple, bon et efficace.

Menu Business - Thai

Menu Business - Thai

La commande est prise avant le décollage et le service très rapide.

J’allais mettre une excellente note à ce vol lorsque je décide de faire un excès de zèle et tester le siège en position lit. Mauvaise nouvelle : s’il est effectivement « full-flat », mes 1m88 ne tiennent pas allongés. Il faudra plier les genoux ou faire souffrir son cou.

Pour prendre cette photo j’avais le cou à 90°, pas seulement parce qu’il fallait que je cadre mais de toute manière parce que je ne pouvais faire autrement.

 

Cabine Business Thai 77W

Voilà, c’est la seule mauvaise note. Futile sur un vol aussi court (quoiqu’à certaines heures certaines aimeraient peut être faire une rapide sieste) mais quelque peu surprenant et pas dans le bon sens du terme.

Qu’en retenir ?

Ce vol a en partie permis d’effacer ma déception du vol aller.

Même si elle est un peu âgée la cabine est tout à fait présentable et en tout cas plus que suffisante sur un tel vol. C’est d’ailleurs toute l’ambiguïté d’un tel trajet. Un produit largement supérieur à ce qu’on peut avoir en Europe sur de tels trajets mais, justement, vu que la prestation se rapproche de celle d’un long courrier c’est davantage à ce type de vol qu’on la compare. Et puis on parle d’une compagnie connue pour la qualité de ses prestations donc on en attend naturellement beaucoup. Pour autant le coup du « lit trop court » même s’il n’a aucune importance sur son vol me surprend et laisse au final une impression mitigée.

Le service en vol ne souffre d’aucune critique à moins de ne pas aimer la nourriture asiatique. Je ne vois pas comment faire plus sur un tel vol.

Par contre – et j’en ai eu confirmation par d’autres personnes ayant eu des expériences similaires ces temps derniers – Thaï me semble avoir un vrai problème de catering dans ses salons. Même « à domicile ». Le salon lui-même est fort présentable mais l’offre de restauration pêche en variété et sans être extraordinaire en qualité. Etant, de plus, arrivé au salon sur le créneau du déjeuner je m’attendais à autre chose.

Il est difficile de juger sur des vols si courts mais si ce vol retour a été sans reproche pour la partie aérienne je m’attendais quand même à un peu mieux d’une compagnie de la réputation de Thaï Airways, notamment sur la partie salon. C’est bien, voire très bie sur certains aspects mais je n’ai pas senti le « truc » qui me fait dire « je vole sur une des meilleures compagnies au monde ». Ou alors la réputation de la compagnie est un peu surfaite.

Le récit complet du vol est sur flight report.

L’album photo complet est ici.

J'étais resté sur une impression mitigée de mon vol Thai Airways entre Singapour et Bangkok. Le vol retour a-t-il permis de revoir mon avis ? Aéroport de départ Bangkok Suvarnabhumi. Ici Thaï joue à domicile donc je m'attend à une autre prestation qu'à Singapour, la qualité du salon et des…

Thai Airways TG409 entre Bangkok et Singapour en business class

Enregistrement
Lounge
Cabine
In Flight Entertainment
Equipage
Repas
Ponctualité
Respect du programme de fidélité

Bien mais peut mieux faire

Si l'ensemble est de qualité et ne souffre que peu de reproche, la prestation au salon reste largement insuffisante et la longueur du siège en position lit laisse une image décevante.

87