​Suite et fin de ces vacances qui matérialisent un rêve d’enfant, le Japon… Et sa partie plus traditionnelle, Kyoto, après Tokyo, bien sûr, avec mon séjour rapporté ici, et après un court trajet en Shinkansen.
Le Suiran est un hôtel qui a récemment ouvert à Kyoto, et plus précisément dans le quartier d’Arashyama, près de beaucoup de temples et de la fameuse bambouseraie de Kyoto.

​Réservation

​La réservation a été effectuée sur le site SPG. Les tarifs pratiqués par l’hôtel étant prohibitifs, j’ai longuement cherché un tarif abordable sur un site concurrent, ce qui fut le cas quelques mois avant. Ainsi, j’ai pu utiliser la « Best Rate Guarantee » offerte par Starwood pour favoriser les ventes sur son propre site. J’ai donc obtenu cet hôtel pour ¥38,000 la nuit hors taxes. Pas donné, mais toujours 3 fois moins cher que le tarif initialement trouvé.

Arrivée

Quelques jours avant mon arrivée, j’ai réservé auprès de l’hôtel un transfert depuis la gare centrale de Kyoto. Ce service est gratuit pour un transfert, ce qui veut dire que le retour est à votre charge. Mais c’est appréciable vu l’éloignement relatif de l’hôtel par rapport au centre ville.
Nous sommes donc arrives en Shinkansen et nous sommes rendus au point de rendez-vous MK Taxi situé au rez-de-chaussée de l’hôtel Ibis Styles. Après quelques minutes d’attente, notre chauffeur s’est élancé vers l’hôtel.
Comptez 30 bonnes minutes avant d’arriver.
L’hôtel étant situé près des temples majeurs, l’arrivée est assez majestueuse, en pleine verdure. Cela change de la torpeur de Tokyo !
IMG_7569

Nous avons été accueillis dès notre sortie du taxi et reconnus immédiatement et conduits jusqu’à la réception.
L’accueil est très polissé et les formalités d’arrivée de font assis. Comme à mon habitude lorsqu’il n’y a pas de Club, je choisis le petit-déjeuner pour 2 comme avantage Platinum, ce qui, dans cet Hotel, avait une valeur de 80€ par jour.
Je suis également informé par la réceptionniste qu’un cocktail est offert chaque soir aux résidents sur la terrasse ou près du restaurant si le temps est à la pluie !

Espaces communs

Les espaces communs sont assez limités dans cet hôtel au vu de la taille totale de l’établissement, moins de 50 chambres.
La réception est très élégante, aux tons de bois sombres.
… Et c’est à peu près tout ! Il y a bien une salle de fitness, mais celle-ci est aveugle et composée de seulement deux machines. Je ne l’utiliserai pas pendant le séjour.

Chambre

Bien que n’ayant pas été surclassé, la chambre est très belle : récente, les meubles de très haute qualité et de fort bon goût sont en parfait état.
IMG_7561
IMG_7562

Le mini-bar (payant) est très bien pourvu :
IMG_7566

La terrasse, bien que ne possédant pas la meilleure vue du monde, est très agréable, surtout le soir.
IMG_7563
IMG_7564
IMG_7565

Les lits (2 doubles) étaient un peu petits pour dormir à deux adultes dedans.
IMG_7560

La salle de bains est assez agréable egalement, pourvue de douche et bain, et avec des produits de grande qualité et toujours bien remplis chaque jour.
IMG_7557
IMG_7558
IMG_7559

Les toilettes sont séparées, et évidemment, conçues à la japonaise, avec jets massants !
IMG_7555
IMG_7556

Pour finir, une petite visite guidée en vidéo :

Restauration

Nous n’avons pas pris de repas à proprement parler au Suiran. Mais c’est néanmoins là qu’il y aurait quelque chose à redire au niveau du petit-déjeuner. Non pas sur la cuisine, non, tout était délicieux.
C’est sur le service qu’il y a un gros travail à réaliser, d’une part avec la maîtrise de l’anglais qui s’avère nécessaire dans un tel palace, mais surtout avec la lenteur du service qui nous a fait perdre des dizaines de minutes. Et nous n’étions pas les seuls mécontents.
Ici aussi, attention au prix : c’est très très cher, plus de 50€. Et ça n’est pas un buffet, mais un service à table (qui semble être à volonté, cependant).

Départ

Les formalités de départ ont été simplissimes et très rapides. L’hôtel s’était chargé de réserver un taxi jusqu’à la gare centrale de Kyoto pour nous, et tout le personnel a été à nos petits soins jusqu’à ce que nous grimpions dans le taxi.

Conclusion

Un sejour mémorable, dans un palace niché dans la bambouseraie de Kyoto. Notez également que du champagne à volonté est proposé le soir à tous les clients. Une initiative à saluer pour les amateurs de bonne chair comme moi !

​Suite et fin de ces vacances qui matérialisent un rêve d'enfant, le Japon... Et sa partie plus traditionnelle, Kyoto, après Tokyo, bien sûr, avec mon séjour rapporté ici, et après un court trajet en Shinkansen. Le Suiran est un hôtel qui a récemment ouvert à Kyoto, et plus précisément dans…

Suiran Kyoto : Un palace, un vrai !

Emplacement
Lobby
Check In : expérience et efficacité
Chambre : décoration
Chambre : taille
Chambre : vue
Chambre : lit
Chambre : salle de bains
Restauration/Petit déjeuner
Check Out : expérience et efficacité
Respect du programme de fidélité
Service : efficacité et attention
Ambiance générale
Rapport Expérience/prix

Excellent

Une vraie expérience palace, possible pour moi uniquement grâce à la Best Rate Guarantee.

88