Valence est une destination que nous apprécions beaucoup. Facilement accessible depuis Paris, un centre historique et une zone balnéaires bien « séparées », les deux liés par un modernisme hérité de la dynamique de l’accueil de la coupe de l’America il y a quelques années. Ajoutez à cela un climat qui en fait une destination idéale hors saison, vous comprendrez pourquoi nous adorons cette ville.

Notre point de chute habituel à Valence est le Westin. Un très beau bâtiment, spacieux, sans surprises, avec de grandes chambres. La récente intégration Design Hotels dans le programme de fidélité SPG offre un nouveau choix que je me suis empressé de tester : l’Hospes Palau de La Mar.

Une localisation centrale pour un « boutique hotel » très sobre

Par rapport au Westin le Palau de la Mar est situé de l’autre coté de la coulée verte (ancienne rivière dont on a détourné le cours) qui coupe la ville en deux. Il est donc du côté du cœur historique de Valence que l’on rejoint en quelques minutes de marche. On est donc coté ville et pas côté plage.

Membre de Design Hotels, une chaîne de boutique hôtels  haut de gamme, il remplit à merveille tous les critères du genre.

De l’extérieur c’est un très beau bâtiment ancien en centre ville.

Petit Déjeuner

A l’intérieur c’est un hôtel moderne totalement redesigné de manière sobre et épurée comme le montre cet aperçu des parties communes.

Hospes Palau de la mar

Petit Déjeuner

 

Hospes Palau de la mar

Bar

Un check in efficace

Le check in est vite expédié. Ma clé est déjà prête. On m’accueille avec le sourire, les formalités sont vite expédiées, et en prime j’hérite d’un plan de la ville.

Une chambre « Dreamer » qui pourrait presque faire rêver

J’ai choisi la chambre « Dreamer » qui malgré son nom très vendeur n’est ni plus ni moins qu’une chambre standard de 20/25 m2.

La décoration, moderne et tout en sobriété ne souffre d’aucune critique.

Dreamer Room

Dreamer Room

Dreamer Room

Vu le peu d’espace disponible elle est très bien agencée et organisée. Une vraie armoire dans laquelle on peut ranger toutes ses affaires, un canapé et, malgré tout, de l’espace pour bouger.

Mais tout a un prix et cet espace s’est fait au détriment de l’espace de travail avec, vous le voyez, un bureau plus que minimaliste où votre ordinateur devra trouver sa place entre la bouteille d’eau et la machine a café.

La salle de bains est elle aussi étonnamment grande pour une chambre de cette taille. Elle comporte à la fois une baignoire et une douche.

Dreamer Room

Dreamer Room

Très spacieuse, bien agencée, on est loin du cagibi souvent proposé dans des immeubles anciens avec des chambres de cette taille.

En vidéo c’est toujours mieux.

 

Rien à redire donc, ou presque. La literie laisse un peu à désirer. Que le matelas soit un peu mou à mon goût, cela reste une affaire de jugement personnel, mais par contre vendre comme un lit double deux lits simples accolé cela fait un peu « cheap » dans un hôtel qui se dit de luxe.

Pour finir la chambre donne le patio intérieur où se trouve notamment un bar en terrasse et qui est encerclé par les autres ailes du bâtiment.

Patio

Mais nous y reviendrons plus tard.

Bar et restaurant de bonne qualité

J’ai testé le bar en question à l’heure de l’apéritif. Si la partie intérieure est très jolie, le climat local donne en effet davantage envie de prendre son temps en extérieur. Rien à redire sur le service ni la qualité des produits (un dirty martini pour la petite histoire).

L’endroit est on ne peut plus agréable à toute heure de la journée, avec un thé ou un verre de vin, avec des amis ou un bon bouquin.

Patio

Patio

 

Je n’ai pas essayé le restaurant dont la carte laisse deviner un positionnement plutôt haut de gamme. Non que ce qui était proposé ne m’inspirait pas mais parce qu’à Valence il y a tellement de moyen de bien se restaurer hors des hôtels et pour infiniment moins cher qu’à moins d’être épuisé par son voyage il vaut mieux aller trainer autour de la cathédrale. Le restaurant dispose d’une terrasse…sur la rue. Certains apprécieront, d’autre moins, même s’il ne m’a pas semblé que le trafic automobile était trop important.

J’ai toutefois testé le service petit déjeuner qui s’opère d’ailleurs dans la même salle. Je le qualifierai de petit déjeuner « à l’espagnole ». Comprenez : un choix assez riche et de qualité mais principalement orienté charcuterie et fromage.

Petit Déjeuner

Petit Déjeuner

Petit Déjeuner

Spa et Fitness à revoir

Le Palau de la Mar propose également à ses clients des services annexes comme un Spa et une salle de fitness.

Je n’ai pas essayé les traitements du Spa mais simplement les installations elles-mêmes, composées d’un sauna, d’un hammam et d’une piscine dans le sous sol de l’hôtel.

Les salles de soin sont disposées autour de la terrasse en hauteur qui borde le patio.

Spa

Patio

Le moins qu’on puisse dire est que l’endroit est reposant. Lumières tamisées, transats pour se relaxer. Très agréable pour se détendre et lire un livre entre deux tours dans la piscine sauf que vu le nombre de fauteuils en place l’endroit était plein à 5 personnes.

La piscine toute en longueur est davantage faite pour se détendre, pas du tout pour nager. Elle remplit parfaitement son office, surtout après un passage au hammam mais vu la tête des autres clients il y avait accord sur un point : l’eau était beaucoup trop fraiche au goût de beaucoup.

Donc si le fonds laisse à désirer, par contre la forme y est sans aucun doute.

https://flic.kr/p/SUXWsN

Spa

Spa

Spa

Quant à la salle de fitness. Plus que minimaliste et à vue d’œil pas plus grande que ma chambre. Pas convaincant.

Fitness

Hospes Palau de la mar : mention bien

Je retournerai certainement au Palau de la Mar lors d’un futur séjour à Valence mais, pour être honnête, il n’a pas réussi à détrôner le Westin dans mon palmarès. Après tout dépendra de ce que je recherche à un moment donné.

Ceci dit : les notes.

L’hôtel : on peut difficilement faire mieux en termes d’emplacement, le style est vraiment sympa, aucune trace de vétusté. Je mets 10/10.

La chambre : de taille normale, beau design belle salle de bains, vue dégagée. Par contre la taille de l’espace de travail et surtout les 2 lits simples jumelés font baisser la note. 7

Bar et restauration : rien à redire sur le bar, et pour le peu que j’ai testé de la restauration (petit déjeuner) la qualité était là mais la variété moins. Je dirai 8.

Check-in/out : rien à redire. Fluidité et efficacité. 10.

Programme de fidélité : le programme SPG n’est pas toujours reconnu à 100% chez Design Hotels à ce jour. Pas d’upgrade donc mais aucun problème pour le late-check out et la boisson offerte. 10.

Equipements : la salle de fitness est petite est mal équipée. 4 appareils de cardio et 3 altères se battent en duel. Quant à l’espace piscine/spa malgré un très joli cadre il lui manque quelque chose pour vraiment donner envie d’y retourner et y passer du temps. 6

Service : aimable, attentionné, souriant, charmant. 10

Rapport Expérience/ Prix : a partir de 160 euros la nuit hors saison un beau boutique hôtel alliant charme et luxe. Malgré quelques imperfections la copie est quand même d’excellent niveau. Par contre l’écart de prix avec le Westin, notamment, en saison, ne me semble pas justifié à ce point. 8 mais cela prend en compte la période à laquelle j’ai voyagé, j’aurais été plus sévère à d’autres époques de l’année.

L’album photo complet est disponible ici.

Valence est une destination que nous apprécions beaucoup. Facilement accessible depuis Paris, un centre historique et une zone balnéaires bien "séparées", les deux liés par un modernisme hérité de la dynamique de l'accueil de la coupe de l'America il y a quelques années. Ajoutez à cela un climat qui en…

Hoespes Palau de la Mar

Hotel (emplacement etc...)
Chambre
Restauration/bar
Checkin-out
Application programme de fidélité
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Rapport Expérience/Prix

Un boutique hotel très agréable

Le Palau de la Mar est un boutique hotel idéalement bien placé et aux excellentes prestations même si certaines installations (piscine, fitness) sont perfectibles et le prix exagéré en saison.

86