Les capitales du nord de l’Europe ne suscitent pas chez les touristes l’intérêt qu’elles méritent. Qu’à cela ne tienne, j’ai profité d’un beau week end de début d’été pour aller faire un tout à Helsinki. L’hôtel choisi est le Klaus K, de la chaine Design Hotels, un réseau de « boutique hotels » affilié au programme de fidélité Spg de Starwood.

Arrivée et check-in

L’hôtel est très facile d’accès depuis l’aéroport international d’Helsinki. La navette de l’aéroport vous dépose à la gare pour une dizaine d’euros et de là une dizaine de minutes de marche suffisent pour rejoindre le Klaus K.

La façade sans exubérance s’intègre dans le paysage local même si on trouve autour une masse d’immeubles à l’aspect plus avenant.

Klaus K

J’arrive à la réception où le personnel s’occupe de mon check-in. Je n’attend pas grand chose en termes de surclassement, Design Hotels ne répercutant pas, à ce jour, l’intégralité des bénéfices du programme de fidélité Starwood. Et pourtant on m’annonce un surclassement en « Envy room », le niveau au dessus de la « Desire room que j’avais choisi ». Très aimable le personnel me demande si j’ai aussi besoin de recommandations pour des visites, des restaurants etc.

En regardant autour de moi je vois bien que design de la réception contraste aussi bien avec l’allure de l’immeuble qu’avec celle de la salle à manger attenante, utilisée pour le petit déjeuner.

Klaus K

Klaus K

 

En fait le propre de l’hôtel est de n’avoir aucune cohérence en termes de design et de décoration, même entre les chambres. Pour le meilleur ou pour le pire ? Les photos publiées sur le site de l’hôtel lissent présage le meilleur…à vérifier.

Découverte de l’Envy Room.

Je rejoins donc l’étage de ma chambre et suit le couloir qui m’emmène à ma chambre. Sensation bizarre, ni ancien ni moderne, comme si on avait mis un coup de peinture sur du vieux. Du coup je ne sais pas si je suis dans un vieil hôtel rafraîchi ou un moderne qui aurait déjà trop mal vieilli.

Klaus K

La porte s’ouvre. Un petit coin dressing sur le coté puis la chambre. Elle comporte donc une partie « nuit » et une partie « salon » avec table fauteuil et chaise.

Envy Room - Klaus K

Envy Room - Klaus K

Envy Room - Klaus K

La salle de bain est propre, fonctionnelle mais c’est une des plus petites que j’ai pu voir ces derniers temps. Elle ne dépareillait pas dans un Ibis.

Envy Room - Klaus K

Après une inspection plus minutieuse on voit que le mobilier est déjà usé et que meubles et murs comportent de nombreuses traces de chocs.

Envy Room - Klaus K

Envy Room - Klaus K

L’ensemble est finalement peu lumineux (en plus la chambre donne sur une cour intérieure), ce qui s’ajoute aux couleurs sombres du mobilier. En matière de design, notamment dans un boutique hotel, il faut s’attendre à tout et avoir l’esprit ouvert mais là franchement je ne suis pas convaincu. L’ensemble fait déjà vieux et daté. On y sent une poussière qui, pourtant, n’existe heureusement pas.

J’ajouterai que la literie était bonne, sans plus.

Une visite en vidéo pour finir.

Restauration : le meilleur comme le pire

Pas de lounge dans ce Design Hotel donc commençons par le petit déjeuner. Servi au buffet il est assez complet et de bonne facture. La salle est également agréable.

Petit Déjeuner Klaus K

Petit Déjeuner Klaus K

Petit Déjeuner Klaus K

Donc un bon petit déjeuner. Pas exceptionnel mais sans faille.

L’hôtel dispose d’un restaurant…italien. J’y ai dîné à deux reprises. J’ai parfois trouvé le service un peu long mais à décharge du personnel la salle était bondée, la réputation de l’endroit s’étendant visiblement hors de la sphère des clients de l’hôtel. Et aussi surprenant soit il de manger italien à Helsinki au lieu de profiter de la bonne gastronomie locale (en fait Helsinki propose d’excellentes tables de restaurants d’à peu près toutes les nationalités mais la nourriture locale est également très bonne), j’ai vraiment trouvé cela très bon.

Klaus K

 

Resturant Klaus K

Resturant Klaus K

Resturant Klaus K

Resturant Klaus K

Resturant Klaus K

Resturant Klaus K

Resturant Klaus K

Un très bon point pour la restauration.

Le Klaus K dispose également d’un bar dont il vente l’ambiance à l’apéritif et en soirée. Je ne l’ai pas essayé car il était fermé ! J’étais en effet à Helsinki pendant les « mid summer hollydays » où la plupart des locaux quittent la ville pour aller passer du bon temps au bord des lacs pendant les journées les plus longues de l’année. Peu importe que la ville soit pleine de touristes, de nombreux magasins et restaurants étaient fermés…au nombre desquels le bar de l’hôtel.

Klaus K

Klaus K

Et pas forcément convaincu par le côté chaleureux de l’endroit.

Il parait également que l’hôtel dispose d’un superbe rooftop…mais uniquement accessible sur privatisation visiblement.

Des installations minimales.

Je n’ai pas testé le spa de l’hôtel, effrayé que j’ai été par des dédales d’escaliers en sous-sol pour y arriver, ce qui ne m’inspirait pas confiance.

Quant à la salle de fitness c’est un ridicule cagibi bricolé dans le sous-sol sans autre forme de procès. Peu engageant non plus.

IMG_3056

Conclusion : décevant

On sait tout qu’il y a souvent un fossé entre les belles photos des sites internet et la réalité. Se casser la tête sur le design des chambres est une bonne chose (et encore faut il que le goût ne soit pas trop douteux) mais cela, ajouté à un semblant de replâtrage sur de l’ancien ne suffit pas à donner une identité. L’ensemble est au final incohérent et décevant en modernité et donne un aspect poussiéreux.

Ce qui plaît dans un boutique hôtel c’est son charme non conventionnel et pas standardisé. Mais le laisser-aller n’est pas un élément de charme.

Les notes :

Chambre : sombre, mobiliser usé, salle de bain très petite. Cela gâche tout l’effort mis sur le design qui finalement n’est pas mis en valeur. 6

Restauration / bar : un petit déjeuner très correct, un excellent restaurant et un bar fermé pour causes de vacances alors que l’hôtel est plein. C’est le restaurant qui sauve l’ensemble. 7.

Check-in/out. Checkin fluide et personnel très aimble, express check-out. 10

Application du programme de fidélité : reconnaissance du client, application de tous les bénéfices et même du (petit) surclassement auquel l’hôtel n’était pas tenu. 10

Equipements : spa non testé et la salle de fitness bricolée dans un sous-sol vaut un 4,5.

Rapport expérience/prix : la promesse n’est pas tenue mais à 150 euros la nuit ça évite d’être trop frustré. Un petit 6.

Service et attention : rien à redire. Ah l’hospitalité scandinave. 10

Hôtel : bien placé, mais trop incohérent dans sa promesse et son exécution, sent un peu trop du « faux neuf sur du vieux ». 6

Les capitales du nord de l'Europe ne suscitent pas chez les touristes l'intérêt qu'elles méritent. Qu'à cela ne tienne, j'ai profité d'un beau week end de début d'été pour aller faire un tout à Helsinki. L'hôtel choisi est le Klaus K, de la chaine Design Hotels, un réseau de "boutique…

Klaus K Helsinki

Chambre
Restauration/bar
Checkin-out
Application programme de fidélité
Equipements (gym, piscine, spa...)
Rapport Expérience/Prix
Service et attention
Hotel (emplacement etc...)

Décevant et poussièreux

Une vraie déception. Des chambres sombres, du mobiliser usé, comme si on avait cru que le Design ferait oublier qu'autour tout n'est qu'un replatrage incohérent. Seul son restaurant sauve la mise.

74