De retour de Kyoto après une expérience désastreuse au Westin et une autre savoureuse au Suiran, je décide d’éviter toute prise de risque pour mes derniers jours à Tokyo et je choisis The Prince Gallery. Il s’agit d’un Luxury Collection ouvert très récemment et qui suscite donc ma curiosité.

Je fais ma réservation en ligne comme d’habitude via le site SPG. Attention les yeux : pas une chambre en dessous de 400 euros. C’est évidemment cher mais si la promesse est tenue c’est totalement acceptable d’un 5 étoile supérieur à Tokyo quand on connaît les sommets que peuvent atteindre les prix ici et la rareté du mètre carré.

Arrivée par les sous-sols et le parking

J’arrive à l’hôtel en taxi depuis la gare centrale de Tokyo. L’hôtel est situé dans une grande tour de bureaux dont il occupe les derniers étages.

Prince Gallery Tokyo

L’hôtel est situé au milieu d’un large îlot piéton en plein cœur de la ville et le chauffeur peine un peu à trouver comment me déposer devant avant de trouver l’entrée du parking souterrain. On navigue alors à travers celui-ci en suivant les panneaux. Rien de spécialement engageant, un parking gris en béton comme il en existe partout. Et soudain le béton laisse la place à des briques de couleur, l’éclairage du plafond donne l’impression qu’on est en plein jour à l’air libre et on se retrouve devant une jolie entrée en souterrain pour les clients arrivant en voiture.

Prince Gallery Tokyo

Prince Gallery Tokyo

 

De là on m’accompagnera au 36e et dernier étage du bâtiment où se trouvent le lobby  et l’accueil.

Prince Gallery Tokyo

Check-in efficace et la radinerie des surclassements continue

Comme de bien entendu dans ce type d’établissement le check-in est d’une fluidité remarquable et l’accueil attentionné. Suit le cérémonial « programme de fidélité ». « Merci bla bla bla, vous avez droit à bla bla bla » et….confirmant ce qui m’avait été dit avant mon voyage…absolument aucun surclassement alors qu’il ne me semblait pas que l’hôtel était plein (il y avait des chambres supérieures ou des suites disponibles à la réservation le matin même). Mais en tant que membre platinum je bénéficierai quand même d’un geste : une chambre avec une belle vue. Après il faudra m’expliquer comment ne pas avoir de vue quand l’hôtel occupe les 5 derniers étages d’une tour et comment peut être autrement que belle quand on est au centre de Tokyo à deux pas du palais impérial.

En remerciement de ma fidélite j’hérite également de 3 bons pour une dégustation de Saké dont je ferai le meilleur usage.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Je profite toutefois du moment pour laisser mes yeux traîner dans le lobby et respirer l’atmosphère de l’endroit.

Prince Gallery Tokyo

Prince Gallery Tokyo

Prince Gallery Tokyo

 

Un modernisme épuré et de bon goût qui me va parfaitement.

La Deluxe Room du Prince Gallery

Deluxe j’ai réservé, Deluxe j’aurai donc. Cela correspond en fait à la chambre d’entrée de gamme de l’hôtel. Je redescend donc de quelques étages, la réception étant au dernier étage. Si un ascenseur vous mène du rez de chaussée au 36e, c’est une batterie d’ascenseurs indépendante et accessible uniquement aux clients de l’hôtel depuis le lobby qui permet de redescendre dans les étages des chambres.

A l’image du lobby c’est sobre, épuré, lumineux, ce qui contribue à l’impression d’espace que dégage cette chambre standard.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

L’espace de travail est de taille appréciable.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Un autre élément qui contribue à cette sensation d’espace est la salle de bains vitrée donnant sur la chambre, comme on l’a déjà observé au Sheraton Grand Dubai par exemple.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

La dite salle de bain comporte une douche à l’italienne et une grande baignoire.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Et comme toujours au Japon il faudra apprendre le fonctionnement des toilettes.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Pour terminer par une anecdote sur les toilettes, non seulement un détecteur de présence fait que la lumière s’allume automatiquement lorsque vous y entrez, mais en plus l’abattant se relève tout aussi automatiquement. Les habitués des envies nocturnes apprécieront.

 

Et pour ceux que le concept de transparence dérange, une pression sur un bouton suffit à rendre les vitres opaques.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Pour clôturer le tout une agréable banquette permet de s’installer pour lire ou se détendre en profitant de la vue sur la ville.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Une très belle vue sur Tokyo en effet.

Vue - Prince Gallery Tokyo

De jour comme de nuit.

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Modernité et Japon obligent, tout ce qui est électrique dans la chambre se pilote avec un iPad que l’on trouvera sur la table de nuit. Température, éclairage, rideaux, réveil…il suffit de toucher sur l’écran l’objet ou la zone de la chambre qu’on veut piloter et faire les réglages désirés.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

 

De la même manière on y trouve les descriptifs de tous les services de l’hôtel.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Sympathique (et pratique) attention de l’hôtel : des câbles sont mis à disposition des clients directement dans la chambre sans avoir à appeler la réception en cas de besoin.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Et pour clore la session « chambre », c’est de nuit qu’à mon avis elle s’apprécie le mieux.

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Prince Gallery Tokyo - Deluxe Room

Et la visite en vidéo pour finir…

 

Une restauration variée et haut de gamme

L’hôtel comporte différents restaurants.

J’ai commencé comme à l’accoutumée par le Teppanyaki. Le résultat se passe de commentaires.

Restauration Prince Gallery Tokyo

Restauration Prince Gallery Tokyo

 

Restauration Prince Gallery Tokyo

Je testerai aussi une table plus « traditionnelle » et là aussi menu dégustation.

Restauration Prince Gallery Tokyo

Restauration Prince Gallery Tokyo

Restauration Prince Gallery Tokyo

Dans les deux cas c’est bon, fin, impeccablement présenté.

En vidéo pour les amateurs…

Pour ceux que la vidéo de la cuisson de l’abalone au Westin Tokyo avait intéressé…

J’avais également accès au lounge de l’hôtel où j’ai pris mes petits déjeuners et des collations apéritives.

L’endroit est lumineux et aéré. On peut s’y installer tranquillement à toute heure de la journée sans être serrés.

Lounge - Prince Gallery Tokyo

 

L’offre y est très complète que ce soit pour le petit déjeuner ou l’apéritif.

A l’apéritif :

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Chose assez rare dans un lounge d’hôtel vous remarquerez le champagne en libre service.

 

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Lounge - Prince Gallery Tokyo

On pourra regretter l’absence d’une offre chaude et la taille des portions.

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Au petit déjeuner :

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Par contre le matin on trouve bien une offre chaude.

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Avec un excellent gratin dauphinois…

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Et même des salades toutes préparées.

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Il n’y a plus qu’à s’installer et déguster.

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Lounge - Prince Gallery Tokyo

Et pour finir sur la question, le bar de l’hôtel.

Situé au niveau du lobby il propose une baie vitrée impressionnante et une vue à couper le souffle sur Tokyo.

Bar - Prince Gallery Tokyo

Ca n’est pas la célébrissime baie vitrée de l’Intercontinental Hong-Kong mais ça fait son effet.

Bien sur c’est de nuit que c’est le plus impressionnant.

Bar - Prince Gallery Tokyo

On peut bien sur consommer en salle.

Bar - Prince Gallery Tokyo

Cocktails impeccablement réalisés, personnel aimable et serviable. Un excellent endroit pour commencer ou finir la soirée.

Bar - Prince Gallery Tokyo

De belles installations mais un peu trop de froideur.

Et qu’en est il des autres installations mises à la disposition des clients ? Salle de fitness, piscine et spa se trouvent au même étage de l’hôtel.

Le Prince Gallery confirme la tendance actuelle qui est d’arrêter de loger ce type d’équipements dans les sous-sols pour les remettre dans un cadre plus lumineux et exposé au grand jour.

La salle de fitness, pour commencer est très bien équipée et de grande taille. Variété et nombre des appareils, espace pour les occupants, vue, tout est au rendez vous. En plus elle est en angle, ce qui ne gâte rien.

Fitness - Prince Gallery Tokyo

Fitness - Prince Gallery Tokyo

il y a même une salle dédiée aux poids libres.

Fitness - Prince Gallery Tokyo

Sobre, efficace, on s’y sent bien.

La piscine est située juste à côté avec, là encore, l’exploitation maximale de la vue offerte par une situation en étages supérieurs.

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

Malheureusement de tout mon séjour je ne la verrai occupée qu’avec parcimonie et pour cause : c’est davantage une piscine orientée « natation » pour les personnes désireuses d’enfiler les longueurs dans un bassin relativement long qu’une piscine orientée détente et relaxation. D’ailleurs le port du bonnet de bain y est obligatoire.

La preuve :

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

Et bien entendu bonnet de bain obligatoire.

A coté le jacuzzi fait davantage recette…mais sans plus.

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

Entre la salle de fitness et le reste de l’installation le vestiaire, impressionnant de taille.

Il y a en effet deux travées telles que celle-ci :

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

 

A sa suite on trouve donc sauna, bains chauds etc…

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

J’ai également testé la partie soins du spa. En dehors de la qualité du soins, il est possible de réserver une salle de soin disposant là encore d’un bain chaud à utiliser 1h après la fin du soin.

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

Piscine - Spa - Prince gallery Tokyo

Comme tout le reste il s’agit d’un sans faute mais je mettrai un bémol. Concernant des installations supposées concourir à une forme de bien être et de détente il y a un sentiment de froideur qui ne contribue pas nécessairement à l’effet recherché. On peut se plaindre dans certains hôtels du manque de luminosité, du manque de classe, d’espace…ici on a tout ça mais trop. C’est froid et impersonnel et finalement si on apprécie la qualité de l’endroit on ne valorise pas l’expérience tant que cela. L’endroit reste dans la mémoire, pas ce qu’on y a vécu et ressenti.

Conclusion : un quasi sans-faute

Qu’ajouter ? Ouvrir un établissement sur ce créneau à Tokyo est un challenge vu la concurrence et l’excellence du service à la japonaise qui place la barre très haut. Il faut également trouver son ton : luxe à l ‘ancienne, modernisme à outrance, place de la culture locale dans le design et l’expérience… Le Prince Gallery réussit à trouver le parfait équilibre et modulo les quelques remarques faites sur le spa il s’inscrit à coup sur dans les meilleurs de sa catégorie à Tokyo et par rapport aux benchmarks sur des hôtels similaires à l’étranger.

A ne pas rater si toutefois votre portefeuille vous le permet.

Les Notes :

Chambre : en général la chambre standard vous laisse sur votre faim et vous donne juste un avant goût de ce que vous auriez eu en payant plus. Rien de cela ici. Mention particulière pour le design et l’impression d’espace. 10.

Restauration et bar : il y en a pour tous les goûts et tous les prix mais avec une ligne directrice : c’est fin, impeccablement présenté et le service est au rendez vous. 10.

Check-in/ out : fluide, efficace, attentionné. 10

Equipements : sur le fonds c’est parfait, sur la forme une certaine froideur qui nuit à l’expérience et une superbe piscine mal exploitée et n’est pas un endroit de détente. 7,5

Rapport Expérience/prix: c’est (très) cher mais ça le vaut. Une expérience qui marque. 10.

Service et attention : le service à la japonaise à son paroxysme. Pas une seule fausse note. Attention et efficacité. 10

Application du programme de fidélité : reconnaissance du client, bénéfices du programme et même quelques extras comme la dégustation de sake…ne feront pas oublier l’absence totale de surclassement automatique qui est le premier bénéfice attendu d’un tel programme. 7

Hôtel : très bien placé, tout neuf, très bien designé et décoré, ambiance très agréable. 10

L’album photo est disponible ici.

De retour de Kyoto après une expérience désastreuse au Westin et une autre savoureuse au Suiran, je décide d'éviter toute prise de risque pour mes derniers jours à Tokyo et je choisis The Prince Gallery. Il s'agit d'un Luxury Collection ouvert très récemment et qui suscite donc ma curiosité. Je…

The Prince Gallery Tokyo

Chambre
Restauration/bar
Checkin-out
Application programme de fidélité
Equipements (gym, piscine, spa...)
Rapport Expérience/Prix
Service et attention
Hotel (emplacement etc...)

Parfait

Récemment ouvert en plein cœur de Tokyo, le Prince Gallery allie grand luxe et modernisme avec un design épuré et un très haut niveau de service. Un quasi sans-faute.

96