Depuis son renouveau enclenché il y a une quinzaine d’année l’attractivité de Bordeaux ne se dément pas. Pour autant il a longtemps manqué à la ville un hôtel à la hauteur de son statut de « petit Paris ». Quelques 4 étoiles au standard « province » mais rien qui ne comble les attentes d’une clientèle parisienne et étrangère habituée à autre chose et qui attend une offre en accord avec le standing retrouvé de la ville.

Un vide comblé avec l’ouverture en 2007 de « The Regent », idéalement situé en plein cœur d’un centre ville en pleine transformation, dans le fameux « triangle d’or » bordelais. Quelques changement d’enseignes plus tard, l’hôtel passe sous la bannière du groupe IHG (Intercontinental Hotel Group) et acquiert  ce qui lui manquait : l’intégration à une grande chaine internationale, meilleur moyen d’attirer une clientèle haut de gamme étrangère très sensible à la notion de chaîne et de programmes de fidélité histoire de rester sur des standings de service connus et profiter en vacances des statuts durement acquis pendant leur activité professionnelle de l’année.

C’est donc avec curiosité et intérêt que j’ai été passer un Week-end à l' »Intercontinental Bordeaux Le Grand Hôtel ».

Réservation et arrivée

J’ai réservé via l’application mobile IHG, l’occasion de me rappeler que ce soit sur PC ou sur mobile la notion d’expérience client et d’interface utilisateur est loin d’être la priorité d’IHG. Mais la réservation se fait, laborieusement mais elle se fait. Je n’en reste pas moins intrigué de voir encore certaines marques vendre du 5 étoiles avec une expérience en ligne indigne de celle d’un Ibis. Passons.

Le taxi de l’aéroport me dépose juste devant l’hôtel. La zone étant désormais piétonne il fait abaisser les plots interdisant le passage en en faisant la demande à l’hôtel via une borne dédiée.

Aussitôt arrêté devant la majestueuse façade, un chasseur s’approche de la voiture et prend en charge les valises, une seconde personne me guide jusqu’à la réception.

Dès l’arrivée l’hôtel impose.

Intercontinental Bordeaux

Mais c’est la nuit qui lui rend le plus bel hommage.

Intercontinental Bordeaux

Intercontinental Bordeaux

Je suis surpris par le caractère un peu exigu de la zone d’enregistrement, guère capable à mon avis de gérer plus deux deux clients en même temps. L’essentiel de l’espace a été laissé à un grand bar, chaleureux et cosy.

L’accueil est aimable et très professionnel. On voit bien la griffe Intercontinental. Cela fait un certain temps que je n’avais plus fréquenté la chaine mais mon statut « Gold » était toujours actif, ce qui m’a valu un surclassement de chambre « supérieure » en « Deluxe ».

On s’intéresse aux motifs de mon voyage, on me demande si j’ai besoin d’une quelconque assistance pour organiser mon séjour et d’éventuelles visites. Tout est parfait. Aucun chasseur n’étant disponible pour me conduire jusqu’à ma chambre c’est la personne qui a fait le check-in qui le fera pour éviter de me faire attendre.

La chambre Deluxe de l’Intercontinental Bordeaux.

Que ce soit ici ou dans d’autres chaines, j’aimerais bien un jour qu’on m’explique la différence entre une chambre « Supérieure » et une « Deluxe » à part flatter l’égo du client et lui soutirer quelques euros de plus.

La chambre est de taille convenable pour une chambre de ce niveau mais il n’y a pas un mètre carré de trop. Très bien quand on voyage seul, on doit vite y étouffer si on est deux. J’ai du mal à imaginer que la chambre « Supérieure » soit plus petite.

Deluxe Room - Intercontinental Bordeaux

La déco fait « époque » même si je trouve qu’elle est un tout petit peu trop chargée. Mais une certaine sobriété fait que certaines limites n’ont pas été franchies.

Deluxe Room - Intercontinental Bordeaux

Deluxe Room - Intercontinental Bordeaux

Je ferai trois reproches principaux à la chambre.

Tout d’abord le manque de luminosité. Donnant sur la cour intérieure le soleil ne fait que toucher les vitres sans trop pénétrer…et vu que l’éclairage (indirect en plus) de la chambre privilégie les tons chauds et orangés, cela ajouté aux tons plutôt sombres de la décoration fait qu’on a plutôt l’impression de vivre dans une relative pénombre.

Ensuite la taille de ce qui est supposé être un espace de travail : pas large du tout, rémisé dans un coin et collé au mur, ça n’est pas l’endroit où on se voit passer quelques heures pour terminer un dossier. Et pourtant l’hôtel vise à mon avis une clientèle d’affaires également.

Enfin le wifi : les déconnexions plus que fréquentes ont fait de mes velléités de travailler quelque peu un vrai calvaire. Je n’avais pas vu une connexion Wifi aussi catastrophique depuis des lustres.

La salle de bains est, elle très jolie, en marbre, lumineuse, avec une baignoire/douche et des WC séparés. Rien à redire sur le sujet.

Deluxe Room - Intercontinental Bordeaux

Deluxe Room - Intercontinental Bordeaux

La visite vidéo pour finir :

 

Une restauration encore à expérimenter

Contrairement à mes habitudes je n’ai essayé ni les restaurants ni les bars de l’hôtel, ayant trop de monde à voir à l’extérieur par ailleurs. La carte de la brasserie m’a semblé très convenable, le restaurant principal, sous l’égide de Gordon Ramsay (manière de dire qu’il donne la ligne directrice mais n’y officie bien sur pas) semble également très prometteur.

A remettre à une prochaine visite.

Rien à voir avec l’hôtel mais les gastronomes trouveront au Grand Théâtre qui fait face à l’Intercontinental un restaurant dont la la carte est signée Philippe Etchebest. Ou un bon moyen de faire deux bonnes tables en deux jours en se contentant de traverser la rue.

Pour finir, à la belle saison, le rooftop de l’Hôtel accueille un bar éphémère, le « Night Beach » visiblement assez côté et courru. Réservation préférable.

Fitness et spa au niveau des meilleurs

Il est donc temps d’aller faire un tour à la salle de fitness et au Spa, tous les deux situés dans les derniers étages de l’hôtel.

Sans être de taille impressionnante la salle de fitness est très agréable. Le fait qu’elle soit située en étage et très lumineuse y participe largement.

Fitness - Intercontinental Bordeaux

Fitness - Intercontinental Bordeaux

Elle reprend les codes couleur et l’ambiance général du Spa, ce qui donne d’ailleurs une belle cohérence à l’ensemble de l’étage.

Un matin j’ai eu la surprise d’y croiser un couple qui y avait amené…son caniche (ou je ne sais quel chien de petite taille). En cachette ou en ayant réussi à le cacher au personnel de l’accueil ? Surprenant pour le moins, mais je ne pense pas que tous les clients auraient pris comme moi la chose avec amusement.

Venons en au Spa. Si je n’ai pas testé les soins j’ai testé les installations.

Encore une fois, je commencerai en disant qu’un Spa en étage et non relégué au dernier sous sol ça change beaucoup de choses.

Il s’étend sur pas moins de trois niveaux. Le premier où l’on trouve les installations principales : piscine, sauna, hammam. Un second avec les salles de soins. Un troisième en rooftop avec un bar et un jacuzzi.

Le sauna, spacieux et lumineux qui offre une superbe vue sur les toits de la ville.

Spa - Intercontinental Bordeaux

Pas de photo du Hammam pour raison de vapeur excessive mais il est également beaucoup plus grand que la moyenne de ce qu’on trouve en hôtel.

Puis le clou du spectacle la piscine, chauffée, avec un courant artificiel permettant de nager et des jets massants.

Spa - Intercontinental Bordeaux

Spa - Intercontinental Bordeaux

Tout simplement superbe. Tout autour des lits permettent de s’allonger et se détendre, que ce soit au bord de la piscine ou dans des espaces un peu plus privatifs derrière.

Spa - Intercontinental Bordeaux

Spa - Intercontinental Bordeaux

Intercontinental

Puis on suit les longs couloirs et prend l’escalier qui mène au Rooftop.

On y trouve donc un bar…

Spa - Intercontinental Bordeaux

Vue imprenable sur la ville et la cathédrale.

Spa - Intercontinental Bordeaux

Un « Sun deck »

Spa - Intercontinental Bordeaux

Et, en surplomb, entouré de canapés et fauteuils, le jacuzzi.

Spa - Intercontinental Bordeaux

Spa - Intercontinental Bordeaux

On peut juste regretter que cette dernière partie de l’installation ne soit certainement pas exploitable toute l’année en raison du temps.

Mais de manière générale de Spa est l’un des plus beaux que j’aie pu voir en hôtel, que ce soit en France ou à l’étranger. Une réalisation en tout point admirable et un endroit où on aime rester et prendre son temps.

Conclusion

On peut toujours mégoter sur des détails mais l’Intercontinental Bordeaux est assurément le plus bel hôtel de la ville et se hisse au niveau des standards parisiens et étrangers pour cette gamme d’hôtels, ce qui a fait défaut à Bordeaux pendant de trop longues années. Mention spéciale pour son Spa en tout point remarquable.

Les Notes

Hotel (emplacement etc…) : Impeccablement situé, dans un bâtiment refait à neuf, il est bien décoré et l’âge n’a pas encore eu le temps de faire sentir ses effets. 10

Checkin-out : fluide et attentionné.

Chambre : exiguïté du coin « bureau »,manque de luminosité mais surtout Wifi catastrophique. J’aurais été en déplacement professionnel la situation n’aurait pas été tolérable. 8

Restauration/ bar : non essayé.

Equipements (gym, piscine, spa…) : joli, chaleureux, agréable…donc remarquable. J’enlève juste un point pour le chien dans la salle de sport. Cela aurait du dégrader la note plus largement mais ça n’aurait pas rendu justice à la beauté des lieux. 9

Service et attention : irréprochable : 10

Application programme de fidélité : rien à redire avec de plus un surclassement inattendu. 10

Rapport Expérience prix : j’ai eu la chambre à 250 euros et ça ce prix ça les vaut largement même en province. L’hôtel est souvent plein à ce que j’ai vu et parfois les prix montent largement plus haut, ce qui pourrait rendre le jugement plus sévère. Mais à ce prix, je le répète, aucune critique à formuler. Seul point négatif, et de taille…le wifi qui m’a gâché une partie du week-end. 8

Les photos sont disponibles ici.

Depuis son renouveau enclenché il y a une quinzaine d'année l'attractivité de Bordeaux ne se dément pas. Pour autant il a longtemps manqué à la ville un hôtel à la hauteur de son statut de "petit Paris". Quelques 4 étoiles au standard "province" mais rien qui ne comble les attentes…

Intercontinental Bordeaux

Hotel (emplacement etc...)
Checkin-out
Chambre
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Une vraie réussite

l'Intercontinental Bordeaux est assurément le plus bel hôtel de la ville et se hisse au niveau des standards parisiens et étrangers pour cette gamme d'hôtels, ce qui a fait défaut à Bordeaux pendant de trop longues années. Mention spéciale pour son Spa en tout point remarquable.

93