A toute chose malheur est bon dit le proverbe. Et bien il s’applique à merveille à ce vol. Logiquement à mon vol Air France en cabine la première entre Paris et Singapour aurait du correspondre un vol retour dans la même cabine dans le sens inverse.

Malheureusement tout ne se passe pas toujours comme prévu. Ayant reçu un choc sur le tarmac, l’appareil qui aurait du me ramener à Paris doit subir un examen poussé et le temps que les ingénieurs arrivent sur place, mon vol est repoussé de 24h. La bonne nouvelle dans l’histoire c’est qu’Air France m’a immédiatement re-routé sur Singapore Airlines ce qui m’a donné l’occasion d’essayer leur prestigieuse et très renommée suite à bord de l’380.

Comme cela je n’aurai pas, d’abord, à m’étendre sur le « CIP Lounge » Jetquay qui accueille les passagers Air France à Singapour et qui est loin d’être au niveau de ce qui est proposé à CDG au départ de Paris.

En plus on y gagne une visite en musique de Changi puisque pour m’amener du dit salon au salon Singapore Airlines il m’a fallu traverser l’aéroport de bout en bout. 15 minutes en buggy électrique à travers les couloirs. Vidéo ramenée à minutes après montage.

 

Venons en aux points saillants de ce vol.

• Le salon

La « Private Room » dédiée aux passagers Suite est spacieuse, sobre et chaleureuse.

Private Room Singapore Airlines

Private Room Singapore Airlines

Ca respire la rigueur mais peut être même trop. Il manque un petit quelque chose de personnel, d’humain, de chaleur (pas dans le sens chaleur des matériaux utilisés mais chaleur humaine).

• Le catering (au sol et en vol)

Les plats sont impeccablement réalisés, présentés et servis.

Diner - Suite Singapore Airlines

Diner - Suite Singapore Airlines

Par contre ne vous attendez pas à une quelconque créativité gastronomique. On est dans le standard international, destiné à plaire au plus grand nombre. Comme pour le salon on est dans le classissisme poussé à son paroxysme.

• La cabine

Si elle n’est plus toute jeune elle continue à rester un exemple et un standard pour le marché.

Suite - Singapore Airlines

Suite - Singapore Airlines

Suite - Singapore Airlines

Là encore on est dans la plus grande sobriété. J’ai en horreur le coté bling blong des cabines Première de certaines compagnies du Golfe mais c’est peut être un peu too much dans l’autre sens. Trop sombre, ça manque de gaité.

La literie n’est pas au niveau du Sofitel MyBed d’Air France.

Rien à redire sur l’IFE. La télécommande fait « ancien » mais pour le reste le système est agréable à utiliser et fonctionne bien. L’écran est de bonne taille et de bonne qualité.

Petit déjeuner- Suite SIngapore Airlines

• Le personnel

Je me demande si un jour quelqu’un commet une erreur chez Singapore Airlines. Tout millimétré, parfait, processé. A la limite robotisé.

Mais cela a une contrepartie : si vous attendez une relation chaleureuse et attentionnée vous vous êtes trompés d’adresse. Non pas qu’ils ne soient pas attentionnés…mais parce qu’on a l’impression d’une perfection quasi mécanique où finalement l’humanité et la relation « non opérationnelle » avec le client n’a pas sa place.

• Commentaire final

Cela frise la perfection. Frise seulement car il manque, en fonction de ma conception du service à ce niveau de gamme, qu’un peu de chaleur, d’humanité, ne ferait pas de mal dans le tableau. Chez Singapore tout est sobriété, qualité, classissisme et efficacité mais à un point tel qu’on en ressent une certaine frustration. A supprimer toutes les aspérités, à vouloir supprimer tout risque d’écart on y perd en chaleur et en créativité.

Bon maintenant vous vous demandez sûrement quelle est la meilleure première classe sur un direct entre Paris et Singapour ? La réponse dans un futur billet.

Vous pourrez trouver le récit du voyage dans son intégralité sur flight-report.

Les photos du vol sont sur flickr.

A toute chose malheur est bon dit le proverbe. Et bien il s'applique à merveille à ce vol. Logiquement à mon vol Air France en cabine la première entre Paris et Singapour aurait du correspondre un vol retour dans la même cabine dans le sens inverse. Malheureusement tout ne se…

Vols SQ336 Singapour-Paris

Enregistrement
Lounge
Cabine
In Flight Entertainment
Equipage
Repas
Ponctualité

Parfait. Trop d'ailleurs.

Sobriété, classissisme, efficacité,qualité. C'est du Singapore Airlines. A tel point qu'on en arrive à regretter un peu de créativité et de chaleur

96