Le W Barcelone est certainement un des hôtels les plus emblématiques de la ville. D’abord par son architecture signée Ricard Bofill. Ensuite par son positionnement : le bâtiment en forme de voile trône seul, isolé, au bout de la plage de Barceloneta. Loin de tout, loin de l’effervescence de la ville.

C’est peut être pour cela qu’on l’aime d’ailleurs. Ensuite toujours parce qu’il est considéré – et surement à juste titre – comme le plus réussi de la marque W, son flagship, son navire emblématique.

Le W Barcelone : un OVNI hôtelier

Et puisqu’on est pas à un paradoxe près, peut être parce que son concept qui ne ressemble à rien d’existant lui permet de se proclamer « boutique hôtel », une prétention osée pour un paquebot érigé sur 7 hectares de terrain gagnés sur la mer, fort de 473 chambres et 67 suites employant 400 salariés. Et puisqu’on est pas à un paradoxe près, le W Barcelone est un hôtel jouissant d’une vraie renommée et souvent plein alors qu’il pratique des tarifs exorbitants pour une ville comme Barcelone réputée peu chère à l’attention d’une clientèle qui n’existe pas.

Car le pire, pour en finir avec les rappels historiques, c’est que W est le résultat d’un épouvantable échec marketing. La marque a été au départ conçue pour une clientèle de millenials trouvant la marque Westin trop ringarde. Une fois pris en compte les attentes supposées de cette clientèle, le tout emballé d’un packaging très branché, on s’est retrouvé avec un produit ciblant des moins de 30 ans et une structure de coûts réservant le produit à une clientèle de cadres/cadres supérieurs. Les moins de 30 ans au salaire de cadre sup’ ne courant pas les rues, la chaîne pour jeunes branchés est devenu une chaîne pour quadras qui ont encore envie de s’amuser un peu. Les jeunes quant à eux ont fini par trouver chaussure à leur pied avec Aloft (même si les quadras aiment beaucoup la marque également…)

Voilà ce qui fait de W et du W Barcelone une sorte d’OVNI hôtelier. Un hôtel qui n’obéit à aucun code, un passage obligé pour tous les fans d’hôtellerie de luxe ou branchée, un monument qui intrigue le touriste ou l’amateur d’architecture même s’il ne sait pas qu’il s’agit d’un hôtel.

Bref, assez pour le plantage du décor. Nous avons déjà brièvement présenté une vidéo du W Barcelone dans un post précédent mais sans aller plus loin. Alors puisque le hasard nous y a mené à nouveau lors d’un week end improvisé où les Travel Guys n’avaient au départ pas prévu de se croiser à Barcelone, autant présenter l’hôtel plus en détail.

Check-In : Bienvenue à l’usine

Nous sommes arrivés au W Barcelone en décalé avec 24h d’intervalle mais c’est la même histoire qui s’est répétée à chaque fois. Arrivée avant l’heure de mise à disposition des chambres, la file de ceux qui attendent pour leur check-in ou de ceux qui l’ont fait et attendent leur chambre commence à créer des embouteillages dans le grand hall d’entrée. Et ça ne fait que commencer.

Lobby W Barcelone

On me dit que ma chambre devrait être prête dans une demi heure et qu’on me téléphonera. Pour me faire patienter on m’offre un ticket consommation pour le bar. 45 minutes plus tard je retourne à la réception. Nouveau ticket boisson. Puis 45 minutes plus tard…Nouveau ticket boisson.

Bref j’aurai dû attendre près de 3h pour avoir ma chambre. Si on ne m’avait pas dit que ça prendrait une demi-heure je serai parti me balader en ville. Bref l’après midi est déjà bien entamée lorsque je prends possession de ma chambre. Un contretemps énervant mais largement compensé par une bonne nouvelle. On m’avait informé dès le début du check-in que j’étais surclassé en suite (rien à voir avec le retard et merci le statut du programme de fidélité). Bref ça aide à attendre.

Rebelotte le lendemain à l’arrivée d’Olivier. Check-In, surclassement et 3h d’attente. Et une autre demi-journée de perdue.

Il y a clairement quelque chose qui coince sur la préparation des chambres dans cet hôtel et dans la coordination housekeeping / front desk. J’espère juste que c’était un accident et pas un problème récurrent.

Petite visite du Lobby et des bars en attendant.

Lobby W Barcelone

Lobby W Barcelone

Lobby W Barcelone

Lobby W Barcelone

Signalons au passage que le W Barcelone est « keyless » : on peut ouvrir sa porte grâce à son iPhone ou son Apple Watch. Même si les aléas du système font qu’on est pas prêts de se passer de la bonne vieille clé, il est amusant de voir comment le W fait le marketing de la disparition future de la clé…sur la clé elle même.

Keyless W Barcelone

Keyless W Barcelone

D’ailleurs, W étant un concept marketing avant d’être un concept hôtelier, on est souvent surpris positivement, voire impressionnés, de voir comment tout est « brandé » de manière cohérente dans l’hôtel, hors des codes de la profession.

Voici le nom de l’équipe de concierges en charge de l’expérience client. Bien vu non ?

Concierge W Barcelone

 

La Studio Suite du W Barcelone

C’est avec curiosité que je prends possession de ma Studio Suite (le plus bas niveau de suites de l’hôtel qui compte 6 niveaux de suites. Elle fait 60m2.

La porte s’ouvre sur un séjour très aéré.

Sudio Suite W Barcelone

Sudio Suite W Barcelone

Lequel séjour comporte – chose qui se perd – un mini bar abondamment garni.

Mini Bar Diner W Barcelone

Puis la chambre en enfilade.

Sudio Suite W Barcelone

L’ensemble donne une impression d’espace très agréable.

Sudio Suite W Barcelone

La literie W : comme dans un nuage

Mention spéciale pour la literie. Jusqu’à présent c’est la literie Sofitel MyBed qui trônait en haut de mon classement des literies d’hôtel, celle du W l’a détrônée haut la main. Si vous voulez savoir ce que cela fait de dormir enveloppé dans un nuage essayez donc un W. C’est une raison suffisante pour s’y offrir une nuit, vous n’en reviendrez pas.

La chambre donne directement sur la salle de bains ouverte au milieu de laquelle trône une baignoire. Tout au bout une douche à l’italienne avec effet de pluie aux dimensions imposantes.

Sudio Suite W Barcelone

Sudio Suite W Barcelone

Sudio Suite W Barcelone

C’est un concept. Je sais que tout le monde n’adhère pas.

Et bien sûr la traditionnelle visite en vidéo…

Son Hifi et éclairage modulable

On peut passer le son de son iPhone sur les puissantes enceintes de la chambre via un dock idoine. Pour avoir testé je vous confirme que l’hôtel est très bien insonorisé. La chambre d’Olivier sera mieux équipée que la mienne puisqu’il aura même la connexion enceintes en bluetooth.

Hôtel design et branché, le  W Barcelone permet aussi de choisir l’ambiance lumineuse de la chambre le soir. Ambiance intimiste, bar electro lounge…à vous de choisir. Tous les mélanges d’intensités et de couleur sont possibles, paramétrage manuel ou utilisation des programmes d’ambiance pré-fournis.

Sudio Suite W Barcelone

Sudio Suite W Barcelone

Sudio Suite W Barcelone

La Cool Corner Suite

Par manque de temps nous irons beaucoup plus vite sur la présentation de la seconde chambre : la Cool Corner suite, à mon avis encore plus réussie que la studio suite. A condition d’aimer prendre son bain dans son salon.

Le W Barcelone a une des plus belles salles de fitness

Passons aux services que fournit l’hôtel. Pas d’essai du spa cette fois-ci, ce sera pour une autre fois.

La salle de fitness quant à elle est la plus grande et la mieux équipée que j’ai pu voir dans un hôtel. Avec en prime la joie de faire ses exercices devant une baie vitrée qui donne sur la piscine extérieure et une vue panoramique sur Barcelone.

Fitness w barcelone

Fitness w barcelone

Fitness w barcelone

Le W Barcelone dispose également d’une piscine grande mais plus modeste qu’on aurait pu s’y attendre et d’un imposant solarium.

Piscine W Barcelone

Piscine W Barcelone

 

Piscine W Barcelone

Une offre de bars et restaurants solide

L’hôtel compte plusieurs bars et restaurants.

Un bar au rez de chaussée fait office de bar « normal » le jour et un peu électro le soir. Variation des ambiances réussies et qu’on veuille s’asseoir à une table, au bar, sur une banquette voire quasiment s’allonger sur une pseudo banquette-lit (si si) tout le monde y trouvera son compte en fonction du ton qu’il veut donner à sa soirée.

Tout en haut trône un bar panoramique, l’Eclipse. Sa contenance étant limitée la file d’attente est longue et la sélection drastique d’autant plus qu’il s’agit apparemment d’un des endroits les plus branchés de la ville, l’endroit où il faut être et être vue.

En tant que clients nous avions des billets coupe-file pour accès direct…que nous n’avons pas utilisé car ça n’était pas du tout dans l’esprit de notre week end.

Eclipse bar

Pour ce qui est de la restauration, l’établissement dispose de deux restaurants. Les deux proposent un buffet petit déjeuner le matin.

Commençons par celui qui est tenu par un chef connu dont le nom m’échappe. J’y ai dîné et pris mon petit déjeuner.

Sur le dîner rien à dire sur la qualité des plats. Mais sans surprise l’addition est un peu salée au regard des quantités servies.

Diner W Barcelone

Diner W Barcelone

Diner W Barcelone

Par contre mention très bien pour le petit déjeuner du lendemain matin (et vous savez que chez Travel Guys on est sans concession sur les buffets petit-déjeuner)

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

 

petit déjeuner W Barcelone

 

 

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

Quant au second testé le lendemain (en petit déjeuner, pas en restaurant) il frise les félicitations du jury…

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

petit déjeuner W Barcelone

 

petit déjeuner W Barcelone

Conclusion : on aime les OVNIS mais pas à n’importe quel prix

Quel que soit le niveau de chambre, aller au moins une fois au w Barcelone est une expérience…pourvu qu’on soit dans la cible et qu’on en aime le style et l’ambiance. Au pire comme me disait une de mes relations « je ne sais pas si je vais aimer mais il faut au moins que j’essaie une fois ».

Alors nous on aime car il est à l’écart de la foule. On aime à cause de la salle de fitness et du spa. A cause des petits déjeuners. A cause de sa piscine et de son bout de plage privée. A cause de ce coté « OVNI Branché » qui nous amuse un peu tant que ça ne dure pas trop longtemps. On aime parce qu’il est beau. On aime à cause de ses chambres à la personnalité affirmée.

Mais en (et parfois hors) saison l’expérience se paie au prix fort et à un prix que nous ne trouvons pas forcément toujours raisonnable ou justifié. On peut vivre des expériences de qualité pour moins cher. On peut avoir parfois mieux pour le même prix car, on l’a vu au check-in, le coté « boutique » peut s’exprimer dans le mauvais sens. Alors attendez la basse saison, utilisez (si vous y êtes autorisé) votre code entreprise qui peut vous donner de bonnes surprises car vu les prix à Barcelone il y a des excès qui ne sont pas toujours nécessaires.

En ce qui nous concerne on y retournera bien sur. Mais pas à n’importe quel prix. Sur ce déplacement le rapport expérience/prix nous aurait sûrement semblé différent sans les surclassements à nos statuts respectifs sur le programme de fidélité.

L’album photo est disponible dans son intégralité ici.

Le W Barcelone est certainement un des hôtels les plus emblématiques de la ville. D'abord par son architecture signée Ricard Bofill. Ensuite par son positionnement : le bâtiment en forme de voile trône seul, isolé, au bout de la plage de Barceloneta. Loin de tout, loin de l'effervescence de la…

W Barcelone - Studio et Cool Corner Suites

Emplacement
Lobby
Check In : expérience et efficacité
Chambre : décoration
Chambre : taille
Chambre : vue
Chambre : lit
Chambre : salle de bains
Restauration/Petit déjeuner
Bar(s)
Installations (piscine, spa, fitness...)
Check Out : expérience et efficacité
Respect du programme de fidélité
Service : efficacité et attention
Ambiance générale
Rapport Expérience/prix

Un OVNI hôtelier

Le W Barcelone est une sorte d'OVNI hôtelier. Il représente une expérience en soi à condition d'en payer le prix mais n'est pas exempt de reproches non plus.

91